Nouvelles locales

Retour sur la 102e Assemblée Générale Annuelle de la Société acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard

 

Summerside (Î.-P.-É.) le  mercredi 27 octobre 2021  – L’Assemblée générale s’est tenue ce samedi 23 octobre au Centre acadien de Prince Ouest. Retour sur une journée riche en échanges et émotions.
 
Comme l’a partagé la directrice générale, Isabelle Dasylva-Gill, la pandémie a eu des conséquences parfois désastreuses pour les organismes et plus encore pour les membres et bénéficiaires les plus vulnérables de la communauté.  La crise a débuté par « nous sommes tous sur le même bateau » pour finir en « nous sommes tous dans la même tempête mais sur des bateaux différents », d’où l’importance d’appuis et de formations spécifiques aux organismes. 

Lire la suite...

La Famille Pendergast reçoit le prix de Bénévole de l’année du Conseil S.-É.-Perrey

 

C’est une tradition populaire que le Conseil Rév. S.-É.-Perrey observe chaque année à son assemblée générale annuelle : la présentation d’un certificat pour reconnaître des gens qui font du bénévolat dans la collectivité. Pour la première fois cette année, c’est un groupe de sept personnes, une maman et six enfants, qui reçoit ce prix. 

L’annonce a été faite par le président du Conseil Rév. S.-É.-Perrey, Junior Bernard, le 16 septembre. 

Dans la salle, il n’a pas fallu longtemps pour que les regards se tournent discrètement vers Monique Pendergast-Doucette, la seule représentante de la famille présente à l’assemblée.  Les indices donnés par la narratrice, Suzanne Chaisson, étaient révélateurs. 

Lire la suite...

Une maisonnée bilingue en construction au foyer Maplewood à Alberton

 

Bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour que le voisinage francophone soit pleinement opérationnel à la résidence de soins de longue durée Maplewood à Alberton, le processus est bien enclenché et les résidents de langue maternelle française profitent déjà des changements qui s’opèrent graduellement.

La résidence Maplewood est le troisième établissement à constituer un voisinage francophone, après le Summerset à Summerside et le Beachgrove à Charlottetown.  «Ici au Maplewood, nous avons profité de l’expérience des deux autres foyers pour notre projet.  La pandémie nous a ralentis, mais tout de même, nous travaillons sur ce concept depuis trois ou quatre ans.  Ça ne se fait pas du jour au lendemain», affirme l’administratrice de l’établissement, Darlene Oakes.

Lire la suite...

  • Facebook